BETA VERSION
Official Tourist Information Site
Municipality of Ravenna

Les mosaïques dans les écoles

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

Un des témoignages de la vivacité de cet art – qui est toujours enseigné, étudié et reproduit à Ravenne – sont les écoles qui, publiquement ou en privé, organisent des séminaires et des propositions didactiques visant à l’enseignement de la mosaïque et de la fresque, l’étude des styles (de Ravenne, renaissance, médiéval, romain, byzantin, pompéien), et qui proposent des exercices, des créations personnelles, des visites guidées dans la ville de Ravenne et dans les ateliers d’artisanat, des cours portant sur la taille des tesselles et des techniques incisives.

À partir d’une base culturelle commune et constituée du patrimoine de mosaïque antique le plus important et le plus homogène dont Ravenne a été trois fois la capitale, les jeunes ont la possibilité de se former, d’approfondir et de chercher des techniques et des nouveaux matériaux en suivant leur inspiration, autour d’un art rendu immortel par les créateurs romains et byzantins.

Le Lycée Artistique d’État Nervi-Severini, établissement public se trouvant dans le centre historique de Ravenne, a rassemblé les compétences et la créativité de l’ancienne École de Mosaïque Gino Severini de l’Institut d’Art, et offre, parmi les matières au choix du deuxième cycle de trois ans, un cours sur les Arts Figuratifs, où une des spécialités est la Mosaïque (www.liceoartisticoravenna.edu.it).

Depuis 2008, grâce à la collaboration avec l’Académie des Beaux-Arts de Bologne, l’Académie des Beaux-Arts de Ravenne fondée en 1827, soutenue par la Commune et la Province, a également renouvelé son offre formative en se concentrant sur la Mosaïque comme langage visuel contemporain et en proposant un cours de trois ans de premier niveau d’Arts Décoratifs et un cours spécialisé de deux ans de deuxième niveau sur la Décoration et la Restauration (www.accademiabellearti.ra.it/Didattica-e-corsi/Corsi) avec une attention particulière à la micromosaïque ou à la mosaïque filée.

En outre, grâce aux laboratoires extrascolaires de la section didactique LaRa du musée TAMO, il est aussi possible de faire découvrir l’art de la mosaïque aux plus jeunes étudiants. Des enfants de l’école maternelle jusqu’aux étudiants du Lycée y apprennent l’art de la mosaïque avec un langage compréhensible et à travers l’utilisation d’exemples et de références à leur monde (lara@ravennantica.orgwww.ravennantica.it).

Les excellences de Ravenne attirent naturellement aussi des touristes, des artistes et des studieux d’autres villes et Pays à la recherche de la richesse de la proposition des Écoles qui permettent de suivre, en privé en groupe ou seul, le travail d’un mosaïste dans un atelier artisanal ainsi que les différents étapes d’exécution.

FOCUS

On apprend à l’école et apreés on revient en cadeau à la ville

De génération en génération, l’art de la mosaïque n’est pas seulement le chef-d’œuvre de l’artiste mais aussi une opportunité de croissance collective.

En effet, ce qu’on apprend à l’école devient rapidement patrimoine de la Communauté de Ravenne, dans un cycle vertueux d’enrichissement mutuel.

Avec un Flash Mob coloré et plein de personnes en 2017, les élèves du Lycée Artistique Nervi-Severini, avec les enfants de l’école maternelle Pasi et du collège San Biagio, ont par exemple élaboré de nouveau le message offert par les installations en mosaïque des Space Invaders situées Piazza del Popolo, en le transformant en un projet d’inclusion et un message de participation.

Le cours scolaire dédié à la mosaïque, qui depuis 1959 était dispensé par les laboratoires de l’Institut d’Art selon l’ancien système scolaire et qui avec l’unification est maintenant considéré comme un cours de cinq ans de lycée, a également offerts aux rues et places de Ravenne des objets urbains, comme des grands vases à fleurs décorées et les bancs du dialogue rue Salara.

Les professeurs et les élèves de Ravenne profitent de chaque occasion pour collaborer avec les administrations en participant aux différents défis interrégionaux ou en s’occupant des projets de réalisation d’œuvre artistique, comme par exemple la reproduction du pavement en mosaïque de la cathédrale d’Otranto pour l’Expo 2015, le projet du monument en bronze et mosaïque à la mémoire d’Enrico Liverani à la Rocca di Brancaleone ou la collaboration à la restauration des mosaïques exposés au Parc de la Paix de Ravenne.

La participation active et le rôle de protagoniste des étudiants sont aussi encouragés au sein de l’Académie des Beaux-Arts, avec le cours très suivi de micromosaïque ou de mosaïque avec des petites tesselles dans le cadre duquel – en plus des reproductions des grandes œuvres classiques (comme celles présentes à l’intérieur de San Pietro à Rome) – des petits portraits de défunts en mosaïque sont demandés de plus en plus souvent pour décorer les sépultures dans le cimetière de Ravenne, ainsi que des prototypes pour les carreaux de céramique de décoration ou pour la création de magnifiques tapis mobiles, déjà exposés à la Biennale de 2015 et désirés pour meubler les hôtels.

En conclusion, des nouvelles œuvres d’art provenant du laboratoire didactique redonnent vie à toute la ville.

Further information

A cura della Redazione Locale
E-mail: turismo@comune.ravenna.it

Last edit:11 May 2021

You may also like:

Previous
Next
[uwp_login]