Photo Gallery

Menu di livello

Home >Ville d'art > L'histoire de Ravenne > Ravenne, Capitale

Ravenne Capitale

L'histoire artisque et politique de Ravenne a vécu un moment de splendeur nouvelle lorsque Onorio, au début du V siècle (402-403 après J.C.), l'a élue nouvelle capitale de l'Empire d'Occident, après avoir été contraint d'abandonner Milan sous la pression de l'invasion des Wisigoths.

La ville prit l'aspect majestueux et fastueux d'une résidence impériale : de manifiques constructions civiles et religieuses entièrement revêtues de mosaïques se sont révélées, comme la grande Basilique Ursienne, le Baptistère Néonien adjacent, l'Église de Santa Croce et le Mausolée de Galla Placidia, l'Église de Saint Jean Évangéliste, et celle dédiée aux Apôtres, aujourd'hui San Francesco. De plus, le circuit des murailles a récemment été élargi.

Les événements de l'Empire d'Occident se sont conclus sur l'entrée à Ravenne de Odoacre, qui en 476 après J.C. à la mort de Paolo, oncle de Romolo Augustolo, est devenu le premier barbare à assumer le titre de roi en Italie. Toutefois, le règne de Odoacre n'était pas destiné à perdurer, et vers la dernière décennie du V siècle, Théodoric, roi des Ostrogoths, atteignit les environs de Ravenne. Après trois ans de siège, en 493 après J.C., Théodoric contraint Odoacre à aller négocier : malgré lui avoir promis la vie sauve, après dix jours, accusé de ruses, il fut exécuté au Palazzo del Laureto.

Théodoric a prit tout d'abord le titre de Dominus, puis celui de Rex et fut un souverain sage et illuminé. Il a donné une grande impulsion à l'activité du bâtiment, il a entreprit d'importants travaux d'assénissement des marais environnants et il a aussi restauré l'aqueduc de Traiano. Quelques fistulae plumbee (tubes qui acheminent l'eau) retrouvés en 1938 comportent encore l'inscription en relief D(omi)n(us) Rex Theodoricus civitati reddidit.

Parmi les édifices rehaussés à cette époque, il faut rappeler la résidence de Théodoric, le Palatium, dont l'aspect externe est représenté dans la mosaïque du mur droit de Saint-Apollinaire-le-Neuf.

Théodoric était de foi aryenne, tout comme son peuple, et a fait ériger pour cette raison des lieux de culte dédiés à sa doctrine : l'Anastasis Gothorum, aujourd'hui Basilique de Saint Esprit, servant de cathédrale ; le Baptistère des Ariens et la superbe basilique dédiée initialement à Salvatore, aujourd'hui Saint-Apollinaire-le-Neuf.

Enfin, en 540 après J.C., Belisario, général de Giustiniano, a assiégé Ravenne, faisant passer la ville sous la domination byzantine, de laquelle elle en est devenue la préfecture en 554 après J.C. Peu après, Giustiniano a émit un édit célèbre, dans lequel il concède tous les biens immobiliers des Ariens aux Catholiques. Le Baptistère fut transformé en Église de Santa Maria et la Basilique de Salvatore fut dédiée à l'Évêque San Martino, qui avait vigoureusement combattu les hérétiques. Les Basiliques de Saint Vital (commencée sous le règne des Goths mais achevée sous celui des Byzantins) et Saint Apollinaire in Classe remontent à cette période.

Page web éditée par la Rédaction locale

E-mail de la Rédaction : turismo@comune.ravenna.it

Date de dernière modification : 11/04/2017

Recapiti

Naviga nei documenti della stessa sezione