Photo Gallery

Menu di livello

Home >Ville d'art > L'histoire de Ravenne > Ravenne Médiévale

Ravenne Médiévale

Durant la seconde moitié du VI siècle, au même moment que la formation de l'Exarchat d'Italie (l'esarcato d'Italia en italien), Ravenne a connu une période de splendeur retrouvée. La position de la ville en tant qu'avant poste de l'Empire d'Orient conféra à son Église et à l'archevêque un rôle de première importance qui eut une incidence aussi bien sur le plan social, politique et culturel de la ville que sur toute l'Italie byzantine, de telle sorte que l'indépendance de l'église de Rome fut obtenue, au début du VII siècle.

Au VIII siècle, la ville fut conquise tout d'abord par les Lombards puis ensuite, par les Francs qui ont décidé d'en faire don à l'église de Rome. Sous leur domination, Ravenne reçu la visite de Carlo Magno en deux occasions : en 787 (la preuve de sa présence vient d'une inscription sur une plaque conservée au Musée Archépiscopale) et en 800 durant le trajet vers Rome, durant lequel il aurait été couronné empereur du Saint-Empire romain.


À la suite de sa mort et au morcellement de l'empire carolingien, a émergé l'aristocratie citadine et rurale qui s'est enrichie à partir de l'année de l'Exarchat : il sagissait de dynasties de ducs auxquelles, à travers les titres et les attributions féodales, les archevêques confièrent le gouvernement de la Romagne jusqu'à la naissance de la Commune.


Au lendemain de la réforme grégorienne et de la lutte aux investitures, vint le pouvoir municipal dont la première preuve remonte à 1109, lorsqu'est apparu un conseil consulaire constitué de membres des familles les plus en vue de la ville.

Diverses factions se sont formées au sein de l'aristocratie locale. Initialement, la famille des Traversari était prédominante, mais a été succédée par les Polentani, famille qui fut marquée par le personnage emblématique de Guido Novello, qui a lui-même accueillit Dante Alighieri sur les dernières années de sa vie. Parmi les témoignages matériels de cette famille, il y a le Palazzo Lovatelli, la Maison des Polentani (connue aussi sous le nom de "casa di Francesca") et la Maison Traversari.

La naissance de la Commune n'a pas apporté à Ravenne cet essor économique et démographique qui ont pourtant caractérisé d'autres centres urbains : l'enceinte resta inchangée pendant toute la période médiévale et la ville s'organisa suivant une subdivision en zones, en superposant des structures verticales dans un espace clos.

Page web éditée par la Rédaction locale

E-mail de la Rédaction : turismo@comune.ravenna.it

Date de dernière modification : 11/04/2017

Recapiti

Naviga nei documenti della stessa sezione