Photo Gallery

Menu di livello

Home >Découvrir le territoire

Découvrez le territoire

Menu sottovoci

Ville aux origines anciennes et au passé glorieux, Ravenne est un écrin d'art, de culture et d’histoire d’une extraordinaire importance. À partir du début de Vème siècle après J.C., Ravenne fut trois fois capitale : à la fin de l’Empire romain d’Occident (402-403), pendant le royaume des Goths sous Théodoric (493-526) et, enfin, sous la domination byzantine (553-751).

Témoignage de cette période de grandeur sont les précieuses mosaïques, conservées dans les édifices paléochrétiens et byzantins. Huit de ces monuments ont été insérés dans la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour leur valeur universelle, pour leur unicité et leur perfection artistique : le Mausolée de Galla Placidia, le Baptistère des Orthodoxes ou Baptistère Néonien (en italien, « Battistero Neoniano »), le Baptistère des Ariens, la Basilique Saint-Apollinaire-le-Neuf (en italien, « Basilica di Sant’Apollinare Nuovo »), la Chapelle Saint André ou Chapelle Archiépiscopale (en italien, « Cappella di Sant’Andrea » o « Cappella Arcivescovile »), le Mausolée de Théodoric, la Basilique Saint-Vital (en italien, « Basilica di San Vitale ») et la Basilique de Saint-Apollinaire-in-Classe. Outre ces monuments, d’autres lieux d’intérêt artistique et archéologique concourent à retracer l’histoire ancienne de la ville, comme par exemple la Maison des Tapis de Pierre (en italien, « Domus dei Tappeti di Pietra ») et l'Ancien port de Classe.

Si d’une part, Ravenne fut le plus important centre politique et culturel de l’Empire d’Occident pendant les siècles du déclin de la civilisation latine, d’autre part, la ville conserve des témoignages d’époques plus récents, allant du Moyen Âge à l’époque contemporaine : par exemple, le Tombeau de Dante, la « Rocca Brancaleone », fortification bâtie au XVème siècle, située près de la gare ferroviaire, la « Biblioteca Classense », la « Torre Civica » et les anciennes Portes de ville, qui permettent d’accéder au centre historique.

L’offre culturelle de Ravenne est donc riche et diversifiée, grâce aussi au réseau des musées : le MAR – Musée d’art de la ville de Ravenne (en italien, « MAR – Museo d’Arte della città di Ravenna ») propose des expositions temporaires remarquables à côté de plusieurs collections permanentes ; le Musée National (en italien, « Museo Nazionale ») offre un ensemble varié de collections, comprenant des pièces archéologiques provenant de fouilles d’origine romaine ou byzantine ; le Musée Archiépiscopal comprend la Chapelle Saint André (Patrimoine de l’Unesco) ; le « TAMO – Toute l’Aventure de la Mosaïque » (en italien, « TAMO – Tutta l’Avventura del Mosaico ») est une exposition permanente, interactive et multimédia, consacré à la mosaïque sous toutes ses facettes artistiques, allant de la période antique à l’époque contemporaine ; le « Musée de Dante » (en italien, « Museo Dantesco ») expose une série de documents se rapportant au père de la langue italienne ; le « Musée du Risorgimento » présent aux visiteurs l’histoire d’un passé récent et les aspirations et la participation des habitants de Ravenne à la constitution de l’Unité italienne.

Mais Ravenne, c’est aussi un territoire ! En effet, les alentours de la ville offrent une grande variété de paysages d’une extraordinaire beauté : vastes campagnes couvertes d’arbres frui-tiers, vallées fluviales et canaux aux long desquels se dressent des pontons caractéristiques munis de filets de pêche et pinèdes séculaires qui côtoient des plages sablonneuses et équi-pées. Neuf localités balnéaires se succèdent sur ses 30 kilomètres de côtes : chacune d’entre elle possède des caractéristiques propres en mesure de satisfaire toutes les exigences. Ainsi les plages de Ravenne offrent la tranquillité d’un séjour sur mesure, grâce à un réseau de services efficace et à une vaste possibilité de choix : soleil, détente, jeux, activités sportives, excursions, parcs à thèmes comme « Mirabilandia », de nombreuses et délicieuses spécialités gastronomiques et œnologiques.

Tous ceux qui aiment la nature et les excursions pourront se promener dans les « Oasi di Punte Alberete », un paisible marécage d’eau douce où se réfugient des espèces d’oiseaux rares, ou visiter le « Museo NatuRa » à Sant’Alberto, situé tout près des « Marais de Comacchio » (en italien, « Valli di Comacchio »), ou bien traverser à pied ou en vélo les pinèdes de Saint Vital et de Classe, qui sont de véritables monuments naturels, pour cette raison ils font partie des zones protégées du Parc Régional du delta du Pô.